Une séance de photos boudoir en compagnie de Mlle S. Une pause douceur et charme pour commencer l’année en beauté

Les caprices météorologiques de ce début d’année 2018 font souffler sur Weazzy un vent de nouveauté. Je vous propose de suivre cette belle aventure partagée avec une amie de Bordeaux. Une séance de photos boudoir avec Mlle S.

Mais qu’est ce que c’est des photos boudoir ?

Wikipédia nous indique qu’un boudoir correspond à une petite pièce située entre la chambre et la salle à manger dans laquelle se réunissaient les femmes pour parler en toute intimité.
Pour les gourmands, un boudoir est aussi un petit biscuit sec et sucré, mais il n’en est nullement question ici. 🙂

Derrière ce terme on retrouve des concepts forts tels que :

  • féminité
  • douceur
  • émotion

Les photos boudoirs ont donc pour objectifs de rendre hommage à la beauté des femmes. Il s’agit de portrait intimiste. L’idée étant de se voir sous un angle différent, reprendre confiance en soi en se dévoilant sous un oeil neutre. La finalité étant de mieux s’accepter et se sentir mieux dans ses baskets.

La naissance de ce projet

Je connais Mlle S. depuis 2 ans environ. Nous avons souvent échangé et prenons régulièrement des nouvelles de l’autre.
Quelques semaines avant la séance photo, Mlle S. me faisait part de son envie de faire une séance photo boudoir. Elle voulait repousser ses limites et reprendre confiance en elle après une année 2017 assez riche en émotions, pas toujours positives qui plus est. Malheureusement, les prix affichés par certains photographes semblaient avoir raison de sa volonté à franchir le pas.

Étant donné que nous devions nous voir à l’occasion des fêtes de fin d’année, je lui ai proposé mon aide, qu’elle a acceptée. Cette séance de photo boudoir allait constitué un double challenge pour démarrer cette année 2018 sur les chapeaux de roue.

    Pour elle : être capable de se faire face à un objectif photo. Exercice loin d’être aisé croyez-moi
    Pour moi : travailler avec un être humain. Se placer, diriger, cadrer… mais quel sport !

Je ne la remercierai jamais assez pour la confiance qu’elle m’a accordée ainsi que la patience dont elle a preuve devant mon grand amateurisme sur ce type de photographie. Voici ce que nous avons réussi à réaliser ensemble.

Boudoir, Charme, N&B

Boudoir, Charme, N&B

Petit à petit, le stress laisse place à l’amusement. La crispation disparaît, le sourire naturel de Mlle S. revient avant le clic-clac de l’appareil et sa volonté de se dévoiler un peu plus, d’aller repousser ses anciennes barrières se montre, plus grande et plus forte au fur et à mesure que la confiance la gagne…

Boudoir, Charme, N&B
Boudoir, Charme, N&B
Boudoir, Charme, N&B
Boudoir, Charme, N&B

Boudoir, Charme, N&B

… Sans trembler, elle avance, pour au final arriver à se tenir debout, face à elle-même, contemplant le résultat de tous ses efforts.

Boudoir, Charme, N&B

Boudoir, Charme, N&B

Alors Miroir, qui est la plus belle désormais ?

Il faut néanmoins se rendre à l’évidence. C’est Mlle S. qui à fait le plus gros travail ici. Il est donc normal de lui laisser le mot de la fin.
On se retrouve prochainement pour une nouvelle aventure, et bien entendu, n’hésitez pas à commenter et partager cet article.
A bientôt… ^^

Le point de vue de Mlle S.

Je pars du principe que nous ne sommes pas qu’un corps… Et pourtant… Il y a des moments dans la vie, où nous avons l’impression que chaque blessure, chaque faiblesse, chaque larme se grave sur l’intégralité de la surface de notre peau. C’est ce que j’ai ressenti au cours de chaque jour de 2017.

Malgré cela, à force de rage et d’abnégation, mon corps a changé. Il m’a donné beaucoup, vraiment beaucoup, et a perdu autant de volume qu’il a pris de force. Pourtant, mon regard lui, ne changeait pas, malgré les sensations. Il lui fallait un coup de pouce, si possible appuyé sur un appareil photo. Outre d’être confrontée à la (pour une fois si douce) réalité grâce aux photos, se dénuder devant un objectif est un vrai travail psychologique. Cela demande une énergie monstrueuse surtout quand il faut faire taire la gène et la peur.
Seulement, bien accompagné, il est possible de faire tomber chaque barrière, une à la fois. Et ce, grâce à Ben <3.

J’en ressors grandie, même si je fais toujours 1m60 ! J’ai mûri, grâce à lui, à son travail, à sa patience. Cette séance a fait s’envoler le voile que j’avais sous les yeux. J’ai commencé 2018 avec un nouveau regard, qui est maintenant dirigé vers de nouveaux défis. Tout cela, encore une fois, grâce à Ben. Merci d’avoir été mon magicien !

Portrait – La séance photos boudoir de Mlle S.

33600 Pessac, France
Print Friendly, PDF & Email
  • Malicia

    Bravo tous les deux le résultat est superbe 😀

    • Merci beaucoup pour ta venue ici et ton commentaire. Je transmettrai ton commentaire si jamais la principale intéressée ne l’a pas vu 😉

X
- Entrez votre position -
- or -