A l’heure des capteurs électroniques toujours plus puissants et du foisonnement de couleurs, le noir & blanc garde le vent en poupe. Voici un guide pratique traitant du sujet : Mon livre photo du moment.

C’était il y a quelques semaines, une grosse enveloppe trône au milieu de ma boîte aux lettres. J’adore recevoir du courrier. Du vrai de vrai, pas des emails hein ! Et encore plus quand le courrier ne provient pas du Ministère de l’Intérieur, de la DGFIP ou de mon banquier.
Ici, l’expéditeur de cette missive c’est Eyrolles (début de sourire 😊)
J’ouvre et… re-surprise, un nouveau livre photo. Le guide pratique de la photographie en noir & blanc numérique écrit par une pointure du sujet, Philippe Bachelier. (Gros sourire 😁)
Vu que j’ai plusieurs nouveaux projets que je veux faire en monochrome cela tombe vraiment très très bien. #JeSuisJoie
guide, livre, n&b

Qui est Philippe Bachelier

Philippe n’a pas 30 ans quand ses 1ere photographies sont publiées dans la presse. Autodidacte, il va travailler pour Le Monde, Telerama et bien d’autre. Fan du noir et blanc il va étendre et partager son savoir dans le domaine de l’édition et l’enseignement. En 1996, il publiera « Noir & Blanc, de la prise de vue au tirage » aux éditions Eyrolles. Ce livre est devenu une référence.
Tous les mois, il dispense son savoir dans les pages du magasine Réponses Photo. C’est dans ce mensuel que j’ai notamment découvert son travail.
guide, livre, n&b

Un véritable outil pour des prises de vue en noir & blanc

Dans ce guide, la préface est de Philippe Bachelier. Il nous explique pourquoi la vision en noir & blanc persiste alors que l’utilisation des pixels et des couleurs augmente de jour en jour.
Ce guide fait 162 pages réparties en 8 chapitres. Il est un peu plus petit qu’une feuille A4 et ça couverture « cartonnée-plastifiée » le rend résistant (ThéALaMenthe proof d’ailleurs 🙄). Au fil des pages, Philippe aborde donc les thèmes suivants :

  • Voir en noir et blanc
  • Régler son appareil
  • La lumière et le sujet
  • S’exprimer en noir et blanc
  • Le labo numérique
  • Douze cas pratique
  • Les effets spéciaux
  • Imprimer ses images
  •  
    Pour faciliter la lecture, chaque chapitre du guide se divise en sous-chapitre, toujours illustré d’exemples. Grâce à cela, la lecture est ainsi rendue rapide et efficace.
    guide, livre, n&b
    guide, livre, n&b

    Est-ce que j’aime ce livre ?

    La réponse est OUI !
    Je pense très sérieusement qu’il va m’aider à progresser dans ce style de photographie. Les exemples cités correspondent à des situations très concrètes dont je n’ai pas toujours su me sortir… Les pièges de l’exposition toussa toussa… Ce guide est donc une aide précieuse pour (re)apprendre à franchir ces difficultés.

    Points négatifs :
    – Le texte et les images sont parfois un peu trop tassés sur la page. Cela donne une impression de « mur de mots ».
    – Je n’aime pas trop les labos numériques. Ils me font penser à des placements de produit cependant, il faut quand même en parler un peu.

    Points positifs :
    – Plusieurs grands noms du noir & blanc sont référencés au début du guide, c’est excellent pour la culture personnelle.
    – Les cas pratiques pour l’exposition sont très parlant.
    – Un chapitre complet est consacré à l’impression. c’est un de mes gros points faibles

    Le mot de la fin

    Vous l’aurez compris, ce guide me plait énormément. Merci beaucoup Eyrolles 🙂
    Premièrement, je lui trouve ce côté couteau suisse du noir & blanc. Utilisant moi-même assez peu ce mode de prise de vue, je pense que je vais garder ce livre près de moi et le repotasser (oui ce verbe existe voyons !) à chaque fois que l’occasion se présentera.
    Deuxièmement, les explications fournies, par exemple, dans « Imprimer ses images » me font cruellement défaut. Je n’imprime jamais bien que je sois en mesure de le faire. Du coup, cela me donne un bon point de départ pour me lancer (mais pas trop fort) dans ce type de tâche… Histoire de voir ce que mes images donnent sur du beau papier.

    guide, livre, n&b

    La photo d’une photo de l’éléphant des Machines de l’île, à Nantes. Juste en face de mon terrier

    Print Friendly, PDF & Email