Vacances et repos 2016 – Bienvenido a la Havana

Soleil, chaleur et bonne humeur, excursion au pays du mojito, Cuba

Il y a quelques mois, je vous racontais mon séjour dans la province de Québec. J’ai cependant omis de dire que j’en avais profité pour aller faire un petit tour dans les Caraïbes. Quelques heures d’avion et me voici à La Havana.
La Havane, capitale de Cuba pour ceux qui n’ont pas fait Espagnol en lv2 ^^

Cuba, un pays plus ouvert que ce qu’il n’y parait

En 2016, la Havana ressemble à ce que l’on peut voir sur les cartes postales et les émissions de la télévision. Les immeubles sont colorés, les voitures sans âge et soleil chauffe aussi fort que… les mojitos.
Et pour couper court aux idées reçues, on rentre à Cuba vraiment très facilement. Il faut simplement un visa et un passeport en règle. C’est un pays très touristique et cela même si ces infrastructures ne sont pas au top.

Cuba, La Havana

Cuba, La Havana

La Havana est une ville très animée. Elle bouge dans tous les coins et en permanence. Mon court séjour ne m’a pas permis d’en faire le tour complet cependant ce que j’ai vu peut sembler déroutant aux premiers abords. Des quartiers très « mités » jouxtent des « paladares » superbement entretenus. Ainsi quand tu rentres chez toi le 1er jour, toutes ces images s’entrechoquent dans ta tête au son des musiques latines de la rue.

Cuba, La Havana

Cuba, La Havana

De passage à La Havana, il y a certaines choses à ne pas louper. Je pense notamment aux fabriques de cigares cubains. C’est assez impressionnant à voir. Entièrement fait à la main, tous fabriqués dans des usines communes, ce sont des objets de luxes. Étant donné le prix, c’est la même chose pour les touristes. Malgré cela, que l’on soit fumeur ou non, cette visite n’en est pas moins très instructive.

Cuba, La Havana

Partagas, une des prestigieuses maisons du cigare cubain

Bien entendu, impossible de ne pas faire un petit tour sur la Plaza de la Revolución avec son Ché sur la façade du ministère de l’Intérieur. Rassurez-vous quand même, la place ne se résume pas qu’à cela. Malheureusement je me suis fait rincer par la pluie quand j’y suis passé et mon appareil n’a pas apprécié du tout. Par conséquent j’ai peu d’images de cet endroit.

Cuba, La Havana

Hasta la victoria siempre

La quietude de Viñales

J’ai quitté la capitale de Cuba durant quelques jours pour aller respirer au grand air, à l’ouest du pays. C’est le poumon vert de l’île et les terres du tabac. Comptez 3 bonnes heures de route avec un taxi collectif depuis La Havana.

Cuba, Vinales

… Et aussi les haltes dans les plantations de bananes sur la route

Une fois sur place, par contre c’est une autre dimension. Imaginez une jolie vallée entourée de petites montagnes, appelées Mogotes. La végétation luxuriante offre un paysage et des balades très agréables. Pour les amoureux de la nature, adeptes de promenades à pied, à cheval voir même sous la terre, Viñales est faite pour vous.

Cuba, Vinales

Cuba, Vinales

Cuba, Vinales

Personnellement j’y ai découvert la pluie en mode Caraïbe. Le soleil disparaît en quelques secondes (allez minutes pour ceux qui trouve que j’exagère), le gris s’installe, les oiseaux se taisent et d’un coup l’Apocalypse arrive sur Terre.
Il y a quelques années j’avais testé les orages de l’océan Indien lors de mon séjour aux Maldives. Désormais quand il pleut chez moi, je me dis que c’est du pipi de chat 🙂

Cuba, Vinales

La pluie ça mouille… et ça mouille fort, très fort

Malgré cela, la pluie apporte quelques avantages :

  • Il fait moins chaud. Étant donné que fin septembre, la température moyenne est de 30°, ce petit rafraîchissement ne fait pas de mal.
  • Et puis surtout, le décor s’en trouve encore plus beau ^^
  • Cuba, Vinales

    Cuisson vapeur en cours

    Un peu avant la sortie de la ville, il existe un petit jardin botanique bien caché. Il héberge de très nombreuses espèces de plantes et arbres. Son entrée est gratuite (on donne ce que l’on veut à la fin) et la visite peut se faire en anglais (pour les hispanophones rouillés comme bibi)

    Cuba, Vinales

    Cuba, Vinales
    Cuba, Vinales

    Pour conclure

    L’ouverture des échanges commerciaux entre Cuba et les USA, va progressivement transformer le pays. Je suis donc content d’en avoir vu une petite partie avec son âme actuelle.
    Les Cubains(e)s sont extrêmement sympathiques, de plus, cette destination est vraiment dépaysante, il y en a pour tous les goûts farniente, balade, sport…

    Je profite de ces dernières lignes pour remercier chaleureusement :

  • Rolando & Marisol
  • chez qui j’ai logé à la Havana. Il m’ont aidé tout au long de mon séjour. Des hôtes d’une grande gentillesse. C’était un plaisir de les rencontrer.

  • Gilles et Anne
  • 2 Français extras rencontrés dans le taxi pour Viñales. Ils m’ont fait passer une avant-dernière soirée mémorable. Mes cheveux et ma gorge s’en souviennent encore 🙂

    Hasta luego !

    Posté dans Voyage
    Écrit par :

    • Angelina Colliot

      Super bien écrit et superbes photos comme toujours ! J’avais hâte de voir ton article sur cuba et c’est chose faite ! Merci de nous faire voyager a travers tes photos ?

      • Avec plaisir 🙂
        Ravi que ce nouvel article t’ai plu et merci pour ton commentaire