Kyoto – La ville du Japon traditionnel

Après une première semaine riche en émotions à Tokyo, j’ai sauté dans le Shinkansen en direction de Kyoto. La ville que je ne voulais surtout pas manquer. Etant un grand fan de l’anime Rurōni Kenshin (Kenshin le vagabond si vous préférez) et bien que l’action se passe à Tokyo, Kyoto est sans doute la ville qui ressemble le plus à l’image que j’avais de la ville traditionnelle du Japon. Si vous aimez les temples et la culture zen avec les avantages du 21e siècle alors c’est parti !

Voici l’un des temples que j’ai le plus aimé, il s’agit de Ginkaku-Ji. Réputé principalement pour son jardin japonnais, il permet de prendre un peu de hauteur sur la ville. Ce temple fut construit notamment pour rivaliser avec le temple d’or, Kinkaki-Ji (j’y reviendrai plus bas). Il devait à l’origine être recouvert d’argent mais faute de moyens, cela ne c’est pas fait.

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

Pour se rendre dans ce temple, on peut marcher le long de la promenade du philosophe. C’est un joli petit chemin qui longe un canal, bordé de cerisiers et passant devant plusieurs autres temples. A défaut d’avoir pu voir un penseur plongé dans sa méditation, j’ai pu apercevoir les gardiens des lieux. 🙂

Japon, Kyoto

En arpentant le chemin du philosophe vers le sud, on arrive près du temple Kiyomizu-Dera. L’un des joyaux de Kyoto. La plateforme du bâtiment principal, soutenue par des centaines de piliers de bois, est très impressionnante (sauf que j’ai pas réussi à avoir une photo décente…).
En son sein on y trouve notamment une chute d’eau ainsi que 2 pierres d’amour. Kezako ??? Vous ne pouvez pas vous tromper, c’est 2 gros cailloux l’un en face de l’autre. Il faut aller de l’une à l’autre les yeux fermés. La réussite du trajet est présage de rencontre amoureuse. (J’ai testé mais c’est pas encore validé hi hi hi)

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

J’en parlais quelques lignes plus tôt, voici un petit aperçu du temple Kinkaku-Ji, le temple d’or. Sa 1ère version daterait de 1220. Ce temple tire son nom du métal précieux qui recouvre ses façades… élémentaire mon cher Watson 🙂

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

A quelques pas du temple d’or, il y a également le temple Ryoan-Ji. C’est un monastère zen construit en 1450 et devenu très prisé notamment pour son jardin de pierres. Il s’agit sans doute de mon 2eme endroit préféré de Kyoto.

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

En plein coeur de la ville on trouve le Palais Impérial de Kyoto. Construit durant l’ère Edo sur une surface de 51 ha, la résidence en elle-même possède une superficie de 11 ha (paye ton ménage le dimanche matin quand même 🙂 ). Il fut la résidence principale puis secondaire (à cause du changement de capitale) de la famille impériale.

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

Bien sympa le petit jardin… chapeau aux jardiniers quand même !

Allez, je finis cette partie de Kyoto en vous emmenant au Sud-Est de Kyoto pour voir le sanctuaire Fushimiinari-Taisya, bien perché sur le mont Inariyama. Prévoyez de l’eau et une barre de céréale parce que c’est la partie sportive de l’histoire.
L’ascension vers le sommet se fait en passant sous quelques milliers de Torii (ce sont ces portes traditionnelles que l’on voit partout. Ils symbolisent le passage entre le monde physique et le monde spirituel) et… presque autant de marches. Pooouuuaaahhh !!!

Japon, Kyoto

Japon, Kyoto

Personnellement les marches j’ai arrêté de les compter quand j’ai franchi la barre des 200… Cependant je sais maintenant d’où est venu l’idée à un auteur de mangas bien connu de ma génération, M Masami Kurumada, de faire gravir des milliers de marches à des jeunes portant des armures représentant des constellations.

Japon, Kyoto

Elle est ou la 12e maison là ?!

Allez ! Je vous laisse vous zenifier encore un peu et on se retrouve très vite pour la suite de la balade à travers le Japon.

Mon voyage au Japon - Kyoto

1 Kinkakujichō, Kita-ku, Kyōto-shi, Kyōto-fu 603-8361, Japan
Print Friendly, PDF & Email