Cette année encore je ne déroge pas à mon traditionnel voyage de septembre. Cette nouvelle escapade en dehors de l’hexagone a une saveur bien particulière. Celle des gâteaux aux amandes, du thé à la menthe et du couscous que l’on partage avec sa famille. Décollage immédiat, le soleil n’attend pas, direction Oran.

Moi revoici sur les bords de la Méditerranée. Ma dernière visite dans ses eaux remonte à mon escapade en Crète et je n’étais pas venue en Afrique du nord depuis un séjour en Tunisie en 2005. Ainsi, ce voyage était une vraie découverte et je l’attendais avec impatience.

Il est cependant garder une petite chose en mémoire. L’Algérie n’est pas habituée à recevoir beaucoup de touristes. Il est donc nécessaire de s’organiser un peu plus pour faire ses visites dans le respect des règles du pays. L’avantage qu’on y gagne cependant, c’est que les choses n’ont justement pas été déformées par un tourisme de masse. C’est authentique et je trouve cela bien. Et puis, cela permet aussi de se remettre à sa place. 🙂

Fort heureusement, il existe des excellentes possibilités pour visiter en toute sécurité et avoir le point de vue d’une personne vivant quotidiennement ici. L’une de ces possibilités se nomme : Un endroit, Une histoire.

Il s’agit d’une petite entreprise de guides touristiques basée à Oran. Ils organisent des visites dans toute la ville ainsi que ses environs. C’est ainsi que j’ai rencontré Ismaël, un jeune algérien passionné et super sympathique. Grâce à son professionnalisme, sa bonne humeur et sa patience, j’ai pu passer une superbe journée et découvrir Oran et une partie de son histoire à travers différents sites.

La gare d’Oran

Algérie, Gare, Oran, Voyage

La gare d’Oran a été construite durant l’époque de la colonisation française. Je n’ai pas pu avoir tous les détails en photo, mais cette gare possède une particularité. En effet, les 3 symboles des religions ont été inclus lors de sa construction.

Ainsi on retrouve :

  • à l’extérieur, la tour de l’horloge fait penser aux minarets des mosquées
  • sur les grilles, les fenêtres ou le dôme on va apercevoir l’étoile de David
  • à l’intérieur, sur les peintures des plafonds on trouvera la croix chrétienne
Algérie, Gare, Oran, Voyage
Algérie, Gare, Oran, Voyage

J’ai particulièrement bien aimé le caractère un peu « old school » de cette gare. D’un certain point de vue, on se croirait un peu dans une gare d’un vieux film des années 50.

Le palais du Bey d’Oran

Autre lieu très symbolique à Oran, le palais du Bey. Un bey est un titre qui désignait « chef » dans l’armée ottomane. Replacé dans son contexte, le Bey d’Oran c’était le boss de la ville. Par conséquent, quand on parle de boss, forcément ce dernier doit avoir la maison qui va avec.

Algérie, Oran, Palais du Bey, Voyage
Algérie, Oran, Palais du Bey, Voyage

Nous nous faufilons via la voiture d’Ismaël dans les rues d’Oran pour arriver dans le quartier de Sidi Al-Houari, au nord-est de la ville. Vous vous en douté, cette très grande demeure qui nous attend. Elle date des années 1790. Bien qu’abîmé par le temps, ce palais garde un charme indéniable. Il y a 3 grandes parties à visiter. Ainsi on retrouve, une résidence, le pavillon de la favorite et une partie assez grande consacrée à la spiritualité.

Algérie, Oran, Palais du Bey, Voyage
Algérie, Oran, Palais du Bey, Voyage

Il faut aussi noter que l’emplacement de ce palais n’est pas le fruit du hasard. En effet, il a été bâti sur un emplacement assez stratégique qui domine à la fois le port de la ville, mais permet aussi de surveiller l’arrière-pays.

Situé un peu en dessous du palais, on retrouve également des écuries ainsi que des cellules de prison.

Algérie, Palais du Bey, Voyage
Algérie, Palais du Bey, Voyage

J’ai testé, la literie n’est pas très confortable

Je ne vais pas vous mentir, la demeure est vraiment super grande. Je plains les femmes de ménage de l’époque quand il fallait faire les poussières. J’espère que le site continuera d’être préservé car il est impressionnant et mérite réellement de venir le voir.

Sidi El-Houari

Le quartier dans lequel on s’est arrêté est très particulier. C’est historiquement le premier centre ville d’Oran. On y retrouve alors des vestiges de l’occupation arabe, turc, espagnol et français. Malheureusement le quartier est délaissé par l’administration et se meurt petit à petit.

Malgré cela, une association, SDH veille au grain. Depuis presque 20 ans, elle s’occupe de la réhabilitation du quartier et de son patrimoine, notamment en prenant sous son aile, les jeunes défavorisés.

Cette association a ainsi permis de restaurer ces anciens bains turcs. Je n’ai pas de photos du site avant, mais d’après mon guide Ismaël, avant les travaux, c’était une colline pleine de déchets. Même les bâtiments étaient ensevelis.

Algérie, Oran, Sidi Al Houari, Voyage
Algérie, Oran, Sidi Al Houari, Voyage

L’association SDH fait dans le genre « donnant-donnant ». Elle propose tout un cursus de formation aux jeunes qui apprennent un métier de l’artisanat et en contrepartie, ils travaillent pour la restauration du site.

Algérie, Oran, Sidi Al Houari, Voyage
Algérie, Oran, Sidi Al Houari, Voyage

Quand on constate le travail qui a été accomplie et qui continue d’être effectué au quotidien, on ne peut que lever son chapeau et dire BRAVO !

Le fort de Santa Cruz

Le fort de Santa Cruz et la vue qu’il offre sont parmi les éléments les plus connus d’Oran. Un endroit à ne pas louper. Il a été construit sur les hauteurs de l’Aïdour par les Espagnoles à la fin du 16e siècle.

Avec sa position stratégique, il a notamment été le lieu de violents combats à l’époque ou Arabes et Espagnols luttaient pour la ville. Fort heureusement, c’est beaucoup plus calme désormais… à part peut-être au niveau du vent. Ca souffle beaucoup ici 😆.

Algérie, Oran, Santa Cruz, Voyage
Algérie, Santa Cruz, Voyage
Algérie, Santa Cruz, Voyage

Depuis les remparts du fort, on dispose d’une vue sur toute la ville ainsi que sur la mer. De plus, en contrebas, nous avons la chapelle de Santa Cruz.

La vue depuis la route de montagne qui y mène n’est pas mal non plus. Malheureusement pour moi, impossible de revenir y faire des photos de nuits. Mais je ne désespère pas non plus ^^

Autres endroits à voir

J’ai également visité 2 autres endroits.

  • Les arènes d’Oran : Le site est très bien restauré. Le guide qui nous a fait la visite était très sympa et a fournit d’excellentes explications sur le lieu et l’histoire qui va avec.
  • La cathédrale : L’ancienne cathédrale de la ville transformée bibliothèque municipale. Elle est ouverte à tous… même au pigeons 😅

Ah ! Pendant que j’y suis, je fais aussi un coup de pub pour la famille. Si à l’occasion vous allez à Oran, posez donc vos valises à l’hôtel Majestic. L’hôtel est idéalement placé, confortable et propre, joliment décoré et le patron est adorable. (Bisous Kiki)

N’hésitez surtout à visiter la page Facebook Un endroit, Une histoire. Vous pourrez y découvrir plein d’autres endroits et détails qui m’ont échappé. L’équipe est très active dessus en plus.

Mon mot de la fin

J’ai réellement passé une excellente semaine à Oran. Ainsi, pour un retour dans cette partie du monde, je suis content de ma petite escapade. Le pays est immense et est en train de se transformer. J’espère pouvoir revenir prochainement. Il me reste encore beaucoup de choses à y découvrir.

Adèle, Kiki, les garçons, merci encore à vous tous pour votre accueil. J’espère vous revoir très très bientôt.

Galerie Photos

Oran, la radieuse. Quelques jours de repos au soleil.

Oran, Algéria